Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Santé : les objets connectés en plein développement

Évoqués depuis plusieurs années, les objets connectés pourraient prendre une place de plus en plus importante dans nos vies quotidiennes.

Les objets de santé connectés sont plébiscités par les jeunes : ainsi, ils sont 60% à considérer que ces outils permettent de les responsabiliser dans la gestion de leur santé et de leur mode de vie selon cet article "Que pensent les français de la santé connectée ?". Les jeunes français choisissent d'utiliser une application santé afin de les accompagner dans leur pratique sportive (86%), mais aussi pour leur sommeil (67%).

Quelques exemples d'objets connectés

En début 2017 s'est tenu le CES (Consumer Electronics Show) à Las Vegas. Cet événement a permis de faire remarquer plusieurs objets connectés réalisés par des entreprises françaises et s'appliquant à des sujets divers et variés.

Meyko, la start-up Nantaise accompagnant les enfants asthmatiques

Parmi les objets présentés, Meyko a proposé un petit objet connecté prenant la forme d'un petit animal bleu visant à accompagner les enfants souffrant d'asthme. Il guidera ainsi ces derniers dans le traitement de l'asthme, s'assurant de la bonne prise des médicaments. Meyko a indiqué vouloir mettre la dédramatisation de la maladie, mais aussi la motivation de l'enfant ou encore son gain en autonomie au cœur de ce projet.

Les informations liées au traitement de la maladie sont par ailleurs communiquées aux parents par l'intermédiaire d'une application mobile.

Le produit connecté Gaspard destiné aux personnes handicapées

L'invention Gaspard nous vient également de Nantes, et se destine aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant. L'outil permettra de détecter une position assise inappropriée, par l'intermédiaire de capteurs placés sur un tapis "intelligent et connecté". Il a ainsi comme vocation de prévenir diverses pathologies, ou encore les escarres. En cours de test, Gaspard pourrait être commercialisés d'ici fin 2017.

Des lunettes connectées à l'aide des ambulanciers

La start-up Rennaise Ama propose un véritable "3ème œil" aux ambulanciers, grâce à des lunettes connectées actuellement testées à Metz. Ces dernières permettent de se faire rapidement un avis de l'état d'un patient, mais aussi de filmer en direct les interventions à destination du médecin urgentiste. Un outil bien vu des ambulanciers, qui se sentent moins stressés face à certaines interventions, mais aussi des patients. A noter que pour des raisons évidentes de confidentialité, aucune donnée n'est stockée par cet outil.

Si les objets connectés sont plutôt bien perçus par les particuliers, les jeunes (les plus ouverts à ce sujet) estiment cependant (à 98%) qu'ils n'ont pas vocation à remplacer un vrai professionnel de la santé.

Les commentaires sont fermés.